Skip to main navigation Skip to main navigation Aller au contenu principal Skip to breadcrumb Skip to footer
1er accélérateur pour les entreprises

Le Bachelor en ingénierie Usine du futur de l’ESTIA obtient le grade Licence et fait son entrée sur Parcoursup

Les lycéens ont jusqu’au 9 mars 2023 pour y déposer leur candidature, via le concours Bachelor Post Bac Puissance Alpha.
Partagez sur Facebook Partagez sur Twitter Partagez sur LinkedIn
Partagez par Email
Imprimez
Mercredi 22 février 2023

L’ESTIA (École Supérieure des Technologies Industrielles Avancées) entre dans la liste des établissements autorisés à délivrer un diplôme conférant le grade de licence publiée au Bulletin officiel le 16 février par le Ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche. Il l’autorise ainsi à délivrer le grade de Licence pour son programme Bachelor en ingénierie Usine du futur en 3 ans. Il est accessible aux titulaires du Baccalauréat via le concours Puissance Alpha Bachelor sur Parcoursup.

 

Le programme est référencé sur Parcoursup sous l’appellation Bachelor en sciences et ingénierie – génie industriel et mécatronique de l’ESTIA. Les lycéens ont jusqu’au 9 mars 2023 pour y déposer leur candidature, via le concours Bachelor Post Bac Puissance Alpha.
Le Bachelor en ingénierie Usine du futur forme des professionnels de l’ingénierie et des technologies du futur, ressources essentielles pour la transition numérique des entreprises.

 

Une reconnaissance de la qualité académique du programme
Initialement réservée aux universités, l’attribution du grade Licence a été étendue aux programmes Bachelor par le Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche. Ce label présente un double avantage pour les formations qui l’obtiennent :

  • il atteste de leur excellence académique,
  • il offre aux étudiants la possibilité de poursuivre leur études dans le programme Master d’une université ou d’une grande école.

 

Le programme Bachelor en ingénierie Usine du futur de l’ESTIA est désormais assorti du grade Licence. Sur les 19 programmes qui ont obtenu le grade Licence, l’ESTIA est l’un des 4 programmes à l’avoir pour la durée maximale de 4 ans accordée à une école d’ingénieurs lors de cette 3ème campagne. L’ESTIA est la seule école d’ingénieurs accréditée en Nouvelle Aquitaine.


Un cursus centré sur les mutations technologiques des entreprises
Le Bachelor en ingénierie Usine du futur forme des étudiants pour accompagner la transition numérique des entreprises. Les enseignements sont centrés sur les technologies 4.0 telles que la digitalisation, le Big Data, la robotique ou les méthodes de fabrication avancée. Incontournable, la problématique de l’énergie (production, stockage, récupération) occupe une place importante dans les enseignements, dès la 1ère année.


Une formation professionnalisante
Le Bachelor en ingénierie Usine du futur comprend 50% d’enseignements pratiques. Les projets fil rouge des étudiants s’appuient sur les ressources techniques des plateformes technologiques de pointe de l’ESTIA. Ils évoluent ainsi au contact des différents publics qui y développent des innovations : professionnels, chercheurs, ingénieurs de R&D, jeunes apprenants. La réalisation de 36 semaines de stage minimum sur l’ensemble du cursus et la possibilité d’effectuer la 3ème année en alternance contribuent aussi à la professionnalisation des étudiants.

 

Une dimension internationale fidèle à l’ADN de l’ESTIA
Reconnue pour son cursus ingénieur trilingue et double-diplômant à l’étranger, l’ESTIA a fait de l’international un marqueur fort de tous ses programmes. Les étudiants du Bachelor en ingénierie Usine du futur suivent en moyenne 8 heures d’anglais et d’espagnol chaque semaine et plusieurs enseignements technologiques sont effectuées dans les deux langues, avec un niveau B2 visé. Pour effectuer leur expatriation académique de 4 semaines minimum ou d’un semestre complet en 3ème année, les étudiants bénéficient des 35 accords de mobilité internationale de l’ESTIA sur les continents Europe, Asie, Afrique et Amérique.

 

Lire le communiqué de presse en intégralité