Actualité

1 2 3 4 5 0 vote

2 études à lire : L’Indice de la Compétitivité du Voyage et du Tourisme suivi de Optimiser les retombées économiques du tourisme de la France

27/03/2013

La Suisse, l’Allemagne et l’Autriche sont en tête du classement du secteur du voyage et du tourisme, suivis par l’Espagne, la Grande-Bretagne, les Etats-Unis, la France, le Canada, la Suède et Singapour selon le 5ème Rapport sur la compétitivité du secteur du voyage et du tourisme (Travel & Tourism Competitiveness Report), publié aujourd’hui par le World Economic Forum.

La France a reculé de 4 places, passant de la 3ème à la 7ème place, alors que l’Espagne a passé de la 8e à la 4e. Le Royaume Uni a également amélioré sa position en grimpant de 2 échelons pour finir 5ème, ainsi que le Canada qui a avancé d’une place et se retrouve en 8ème position.

Tout comme la Suisse et l’Allemagne, les Etats-Unis et Singapour ont pu maintenir leur position restant à la 6ème et 10ème place. La Suède, seul autre pays à avoir reculé parmi les dix premiers, a passé de la 5ème à la 9ème place.

Parmi les pays développés, la Nouvelle Zélande et le Japon ont fortement amélioré leur position, la première en passant de la 19ème à la 12ème place et la seconde en avançant de 8 échelons pour finit 14ème. Les pays émergeants ont connu un progrès mitigé, l’Inde et le Brésil étant les seuls parmi les pays du BRICS à avancer dans le classement. Dans cette catégorie, le Panama se taille une place de choix en passant de la 56ème à la 37ème place, et les Philippines de la 94ème à la 82ème place grâce à des mesures politiques favorisant l’ensemble du secteur.

« Le secteur du voyage et du tourisme a résisté au ralentissement économique mondial et joue actuellement un rôle important dans la réponse apportée aux défis graves qui se posent sur le plan mondial, y compris le chômage des jeunes, le développement économique et la durabilité environnementale. La gageure que doit affronter le secteur et toutes les parties prenantes, c’est de maintenir cette formidable contribution à la croissance économique et à l’emploi, tout en continuant de poursuivre les objectifs communs visant à promouvoir les voyages et le tourisme mondial de façon proactive, et de protéger les cultures, identités et environnements des pays d’accueil », déclarait Thea Chiesa, Directeur, Chef de Aviation, Travel & Tourism Industries, World Economic Forum.

Lire l'article

Optimiser les retombées économiques du tourisme de la France

La Direction Générale de la Compétitivité, de l’Industrie et des Services (DGCIS) publie neuf propositions d'actions concrètes réalisables à court terme. Professionnels du tourisme, élus, étudiants, consommateurs, sociologues, journalistes… environ 200 personnes ont été interviewées par le Conseil national du tourisme sur les solutions à mettre en œuvre pour faire de la France la deuxième destination touristique mondiale en termes de recettes d'ici trois ans. 

Plus d'infos 

 
Popup
Élection membres du bureau