Actualité

1 2 3 4 5 0 vote

Yves Parlier, navigateur internationalement reconnu, s'appuie sur la réfléxion des jeunes ingénieurs de l'ESTIA pour mener à bien son projet

12/12/2014

 « Beyond the sea »  est un projet de développement de voiles de kitesurf pour tracter des bateaux de toutes tailles. Second prix de l’édition 2013 des 24h00 de l’innovation, ce projet est aujourd’hui devenu une entreprise soutenue par l’Etat dans le cadre des investissements d’avenir.

Navigateur reconnu internationalement pour ses résultats dans les régates plus prestigieuses, Yves Parlier est également un brillant ingénieur en matériaux composites. Dans les années 90, il a notamment mené le projet d’Aquitaine Innovation, un voilier monocoque de course de 60 pieds open utilisant des matériaux composites. Dans les années 2000, Yves Parlier a développé un nouveau concept de bateau avec la réalisation de Médiatis Région Aquitain, le premier hydraplaneur, un catamaran de 60 pieds avec lequel il a remporté le record de distance parcourue en 24 heures, en équipage puis en solitaire.

 Toujours aussi créatif, Yves Parler développe actuellement un nouveau concept : un projet de traction de bateaux par des ailes de kitesurf. Le champ d’application de la traction par voile de kite sera large : de la marine marchande à la plaisance, en passant par la pêche ou encore la sécurité. Baptisé « Beyond the sea », ce projet a été proposé lors de l’édition 2013 des 24h00 de l’innovation. Les idées développées par l’équipe d’étudiants qui a relevé ce défi ont été honorées du second prix de l’évènement. « Participer aux 24h00 de l’innovation nous a appris à mieux connaître l’ESTIA et également Aerocampus Bordeaux qui organisait l’évènement en duplex. C’était vraiment intéressant de recueillir la réflexion de cette génération montante d’ingénieurs. Leur travail nous a aidés davantage en termes d’approche du projet et de sa communication que sur un plan purement technique » témoigne Yves Parlier.

 Le projet « Beyond the sea » s’est ensuite considérablement développé. « Nous avons créé l’entreprise en juillet puis nous nous sommes installés dans les locaux de la pépinière d'entreprises de la Cobas (Communauté d'agglomération du Sud-Bassin) à la Teste (33) en septembre. Nous avons reçu une aide de l’Etat au titre des investissements d’avenir pour un programme de recherche». Une enveloppe de 4,4 millions d'euros sur quatre ans attribuée aux acteurs du consortium réunis autour du projet « Beyond the sea » permettra, on l’espère, d’ouvrir de nouvelles perspectives du point de vue de l’environnement comme de la sécurité et de l’économie pour tous ceux qui pratiquent la mer.

 En savoir plus : http://www.beyond-the-sea.com

 

 

 

Popup
Élection membres du bureau