Actualité

1 2 3 4 5 0 vote

BULTZA fête ses 15 ans : 8,5 M€ de prêt à taux 0

19/06/2015

BULTZA: plate forme d'initiative locale fête son 15ème anniversaire

La plate-forme Bultza est une des rares plateformes à avoir gardé le principe de départ de sa création il y a 15 ans : être une structure d'appui à la création reprise d'entreprise au service des structures déjà existantes en devenant le bras financier qui leur manquait. Les dossiers accompagnés par l'association ne sont ainsi par portés par Bultza mais par des partenaires habilités (Chambre de commerce et d'industrie Bayonne Pays basque, Chambre de métiers et de l'artisanat 64, Indar, Odace, Aldatu et Herrikoa).

La soirée anniversaire organisée la semaine dernière à Bayonne a rassemblé une cinquantaine de personnes, quelques lauréats venus témoigner de ce que leur avait apporté l'aide de Bultza mais aussi les principaux financeurs : ceux qui ont permis que Bultza ait des fonds pour ses prêts à taux zéro (Europe, Caisse des dépôts et consignations, Conseil régional d'Aquitaine, Conseil départemental des Pyrénées-Atlantiques), ceux qui participent au fonctionnement de Bultza d'un budget de 120.000 € par an (Chambres consulaires, Communautés de communes et d'agglomération du Pays basque, Région, Département, dispositif Nacre, Nouvel accompagnement pour la création et la reprise d'entreprise de l'Etat).

Des fonds autonomes financièrement

L'association en également profité de cet anniversaire pour dresser le bilan. En 15 ans, l'aide à plus de 950 lauréats (dont plus de 70% en milieu rural) représente un volume financier de 8,5 M€ de prêt et plus de 2 000 emplois nets encore actifs (en progression spectaculaire puisque ce chiffre était de 1.000 emplois à l'occasion des 10 ans).
En termes de répercussion sur l'économie locale, plus de 85 millions d'euros ont été injectés dans l'économie du Pays basque, soit 10 fois le montant des prêts à taux 0 % accordés.
L'effet de levier est considérable sur les prêts bancaires avec un oui quasi systématique : il est d'environ de 7 soit 58,8 millions d'euros en 15 ans.
Le taux d'échec à 3 ans est de 3 à 5 % depuis 15 ans (hors Nacre) même si en 2014 il a été plus élevé avec un taux à 8 % (la moyenne du réseau Initiative France reste à 13 %).
Le taux de remboursement est supérieur à 99 % après ces 15 premières années.
Enfin le fond intérieur pays basque est autonome financièrement depuis fin 2007 (alimenté par les seuls remboursements des entreprises). Celui de la côte basque est autonome depuis fin 2011.

Popup
Élection membres du bureau