Actualité

1 2 3 4 5 0 vote

Tableau de bord de l'attractivité de la France (édition 2014)

19/11/2014

Réalisée par les équipes de l'AFII (Agence Française pour les investissements Internationaux), l'édition 2014 est en ligne. Cette étude comparative relative aux principaux pays européens met en lumière les atouts qui font de la France un pays des plus attractifs.

Une étude comparative objective qui tranche avec les méthodes des classements internationaux habituels

Ce Tableau de bord de l'attractivité de la France est une étude approfondie qui prend en compte les 9 déterminants de l'attractivité économique principalement étudiés par les chefs d'entreprises. Contrairement aux classements internationaux qui reposent sur des indices composites de compétitivité et sur des enquêtes d'opinions, il s'agit là d'un diagnostic comparé et d'une analyse objective des principaux déterminants de l'attractivité de notre pays.

Des atouts structurels qui portent l'attractivité de la France

Ce tableau de bord  montre que les atouts structurels de notre pays demeurent des fondamentaux de notre attractivité. La taille du marché local et sa position géographique, la haute qualification et la productivité des ressources humaines, la capacité à l'innovation et l'implication en R&D, l'environnement administratif et réglementaire favorable (contrairement à nombre d'idées reçues) ainsi que la qualité, le prix et l'efficience du mix énergétique sont les principaux pilliers de cette attractivité.

Les effets des réformes déjà visibles

A l'instar du Pacte pour la Croissance, la Compétitivité et l'Emploi, les réformes entreprises portent déjà leurs fruits. Selon l'INSEE, l'indice du coût du travail a baissé au premier trimestre 2013 et est inférieur à 1,8% de ce qu'il aurait atteint sans le Crédit d'Impôt pour la Compétitivité et l'Emploi (CICE) entré en vigueur le 1er janvier 2013. Autre exemple, le Crédit d'Impôt Recherche (CIR) fait de la fiscalité française en matière de dépense de R&D la plus avantageuse au monde. En 2013, plus de 14 000 entreprises ont ainsi économisé 4,2 milliards d'euros grâce au CIR.

Découvrez l'intégralité de l'étude 2014.

A lire également le rapport 2013 des investissements étrangers créateurs d'emploi en France.

Popup
Élection membres du bureau