Actualité

1 2 3 4 5 0 vote

Publication Insee : le coût de la main-d'oeuvre depuis la crise : des évolutions contrastées en Europe

17/02/2015

L'INSEE vient de publier un focus sur l'évolution des coûts salariaux en Europe.

Le coût de la main-d’œuvre dans le secteur marchand est très variable selon les pays de l’ex-Union européenne à 15, de même que sa composition (salaires et traitements bruts ou cotisations employeurs et autres charges).

Si la France se situe parmi les pays où ce coût est le plus élevé, sa croissance depuis 2008 a été cependant modérée, tout particulièrement depuis la mise en place du CICE en 2013. Globalement, depuis la crise, les écarts de coûts du travail entre les pays ont eu tendance à s’accroître, alors qu’ils avaient tendance à se rapprocher avant celle-ci.

Le coût total se décompose en salaires et traitements bruts d’une part, et autres éléments de coût d’autre part (principalement les cotisations à la charge de l’employeur). Cette décomposition varie sensiblement selon les pays en fonction de la législation sociale et fiscale, mais le niveau du coût est relativement indépendant de sa composition.

Ainsi, bien que le coût de la main-d’œuvre danoise soit le plus élevé, les éléments de coûts s’ajoutant aux salaires et traitements bruts y sont réduits (13 % du coût total). Inversement, les autres éléments de coûts sont élevés en Italie (28 %) alors que le coût total de la main-d’œuvre y est relativement modéré.
Pour la France, ces autres éléments représentent 34 % du coût en 2012, soit le plus fort niveau en Europe. Ce niveau a baissé depuis de l’ordre de 2 points, avec la mise en place des mesures récentes, notamment le Crédit d’Impôt Compétitivité Emploi (CICE) à compter de 2013.

Lire la suite de l'analyse.

 

Popup
Soluccio