Actualité

1 2 3 4 5 0 vote

Stop au suréquipement commercial

04/12/2013

La position de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Bayonne Pays Basque sur les projets commerciaux qui fleurissent sur le territoire est très claire et se fonde sur une analyse objective des données de son observatoire des dynamiques commerciales qui lui permet d’appréhender l’offre et la demande.

Elle s’appuie sur trois propositions.

La première concerne le projet IKEA : son implantation à Bayonne a évité une implantation à Irun qui aurait considérablement affaibli l’attractivité commerciale de l’agglomération. Si IKEA constitue pour notre territoire une offre nouvelle et contribue à élargir sa zone de chalandise, le centre commercial qui l’accompagne (avec notamment une surface alimentaire) aggrave la surcapacité commerciale que nous dénonçons.

La seconde proposition part d’un constat sans appel : le suréquipement commercial menace gravement les équilibres économiques de notre territoire. 144.000 m² de surfaces commerciales nouvelles ont été validés par la CDAC, instance dont sont exclues les Chambres de Commerce et d’Industrie depuis 2008. Nous avons démontré que pour absorber cette offre commerciale nouvelle, il faudrait 200.000 habitants supplémentaires, soit une agglomération de 500.000 habitants, de la taille de Rennes ou de Strasbourg. Notre analyse a été confirmée par un des plus grands spécialistes du commerce en France, Pascal MADRY, directeur de PROCOS qui fédère les grandes enseignes du commerce spécialisé.

Afin d’éviter le pire, c'est-à-dire que notre territoire se couvre, à terme, de friches commerciales après avoir tué une partie de l’offre, notamment des centres villes, il faut savoir arrêter les projets non encore aboutis.

C’est le cas des « Allées Shopping » qui prévoient, en deux temps, 54.000 m² puis 25.000 m² de surfaces commerciales supplémentaires. Situé à Ondres, ce projet compte réaliser l’essentiel de son chiffre d’affaires avec la population de l’agglomération bayonnaise comme l’atteste sa plaquette publicitaire « votre nouveau centre commercial régional à Bayonne ». Or quel intérêt aura le consommateur de traverser l’Adour pour retrouver, rive droite, une offre commerciale identique à celle existante dans les centres commerciaux et les centres villes de l’agglomération ? Car ne nous y trompons pas, dans une logique de prise de part de marché, ce sont, à quelques exceptions près, les mêmes enseignes que l’on retrouve dans tous les centres commerciaux.

La diversité de l’offre et la concurrence, pourtant bénéfiques au consommateur, seront dans ce cas totalement absentes. Avec la réalisation des « Allées Shopping » le suréquipement commercial, tant redouté, serait donc à son comble.

Dans ce contexte, la troisième proposition de la CCI consiste à faire de la reconquête des centres villes par les commerces une priorité, car une ville sans animation commerciale est une ville morte. Le vaste programme que notre Chambre de Commerce et d’Industrie a lancé sur le thème « Faire de nos centres villes des centres commerciaux à ciel ouvert », doit mobiliser tous nos efforts. Il suppose de travailler sur l’attractivité de la ville, la qualité et la diversité de l’offre commerciale, le professionnalisme des commerçants dont la seule préoccupation est de répondre aux besoins des consommateurs et de s’adapter aux nouveaux modes de consommation. Il suppose surtout une totale solidarité entre les acteurs, commerçants et leurs organisations, compagnies consulaires, collectivités territoriales, l’individualisme et le conflit étant souvent la faiblesse des centres villes face à la cohésion des centres commerciaux. Les offices de commerce sont un bon outil pour assurer cette nécessaire solidarité.

Ces trois propositions nous engagent face à l’avenir du commerce : le défi est grand, mais à notre portée. Nous avons la chance, au Pays Basque, de bénéficier de villes dont l’attractivité est incontestable. C’est un atout que nous devons valoriser.

 

André Garreta.

Président de la Chambre de Commerce et d’Industrie

Bayonne Pays Basque

 

 

 

Popup
Soluccio