Actualité

1 2 3 4 5 0 vote

Port de Bayonne : démarrage de la ligne de porte-conteneurs Bayonne-Le Havre

26/03/2014

 

Vendredi 28 mars, la première escale du navire Lydia affrété par l’armement Marfret marquera le lancement d’une ligne de porte-conteneurs entre Bayonne et Le Havre. Ce service régulier permettra sur une base hebdomadaire, de gérer les flux containérisés entre la région Aquitaine et le monde entier via le port du Havre. En outre, grâce à un système de navette fluviale, il reliera le Sud-Ouest à la vallée de la Seine, notamment Rouen et Paris.

En effet, parmi les axes de développement du Port de commerce de Bayonne, la CCI Bayonne Pays Basque s’est engagée sur un axe logistique afin de proposer aux entreprises de son hinterland un outil de report modal efficace.

Le lancement de la ligne feeder Bayonne – Le Havre est donc la concrétisation des engagements pris par le président de la CCI, André Garreta avec les élus consulaires en 2011.

La mise en place de lignes régulières telles que celle-ci, assurée par l’armement Marfret, va permettre au Port de Bayonne de proposer ses services à une multitude de clients de son hinterland et d’un périmètre élargi pouvant s’étendre jusqu’à Toulouse et du côté espagnol en Navarre et Guipuzcoa.

Le potentiel de développement est donc significatif pour l’activité du Port et résulte d’un travail (étude, faisabilité et modalités de mise en service) en étroite collaboration entre le service commercial de la CCI en charge du Port et l’ensemble des industriels régionaux.

Cette ouverture sur l’international via Le Havre est une opportunité réelle de décrocher de nouveaux marchés pour nos entreprises et de s’inscrire dans une démarche bien réelle de préservation de l’environnement avec la perspective de réduire le trafic routier de près de 40 000 camions par an.

En travaillant avec un professionnel reconnu du transport maritime par conteneurs tel que Marfret, la CCI Bayonne Pays Basque a donc mis toutes les chances de son côté.

 

Fin du communiqué de la CCI Bayonne Pays Basque

 

 

A suivre ci-dessous : Communiqué de Marfret.

Ligne feeder Bayonne/Le Havre

La société Marseille Fret est une entreprise familiale créée en 1951 constituée de deux entités. D’une part MARSEILLE FRET qui a une vocation d’armateur, d’autre part MARFRET qui exerce l’activité de transporteur maritime, dirigée par Raymond et Bernard Vidil.

 

La Compagnie Maritime MARFRET comptabilise aujourd’hui 10 agences en métropole et DOM-TOM, regroupant 160 personnes. Les principales destinations internationales sont les Antilles, la Guyane, le Bassin Méditerranéen, USA, Amérique Latine et Australie. Bien que son activité d’origine soit le vrac, MARFRET a su s’adapter à la mondialisation des échanges en se tournant essentiellement sur la conteneurisation. Les transitaires et les industriels constituent la majorité des clients.

 

Par ailleurs depuis 2005, la création du service FLUVIOFEEDER a permis une diversification dans la logistique fluviale et terrestre et un investissement dans l’entreposage. Cet axe Seine relie le Havre à Gennevilliers. Il souligne une volonté de se positionner comme une solution alternative au « tout route ».

 

C’est pourquoi, son intérêt s’est porté il y a 2 ans maintenant sur la région Sud-ouest afin d’évaluer ses potentialités en termes d’import/export. Son dynamisme local et économique a permis la mise en œuvre de la ligne maritime Bayonne/Le Havre en partenariat avec la Chambre de Commerce et d’Industrie Bayonne Pays Basque concessionnaire du Port de Bayonne et la société SOTRAMAB manutentionnaire sur le port de Bayonne de la ligne.

 

L’hinterland ciblé dans un premier temps comprend la moitié sud des Landes, les départements des Pyrénées Atlantiques, Hautes Pyrénées et du Pays basque espagnol et la Navarre. Les différents types de marchandises identifiées à l’import et à l’export sont le bois, les produits chimiques, l’agro-alimentaire et le textile. Le territoire a une forte identité locale et régionale, ce qui est favorable à l’attractivité portuaire. Cette navette maritime va permettre d’ouvrir le Port de Bayonne au reste du monde via le Port du Havre. Le transport maritime est par essence multimodal, ce qui favorise le travail collaboratif avec les divers acteurs locaux, ainsi qu’une forte implication.

 

Cette nouvelle offre logistique est adaptée aux besoins, car elle s’appuie sur la compréhension de l’existant. Le service Bayonne/le Havre proposé est direct et hebdomadaire, du lundi au mercredi au Havre et tous les vendredis au Port de Bayonne. Le navire affrété est le LYDIA, d’une capacité de 390 conteneurs (EVP) et mesurant 99,98 m de long pour 16,50 m de large. Le terminal Saint Bernard du Port de Bayonne est équipé de toutes les infrastructures pour accueillir cette escale hebdomadaire. L’accès depuis l’autoroute est facile et rapide, et le site est également embranché fer. Cette solution permet davantage d’ouverture sur l’international grâce au lien avec le Port du Havre.

 

Le port est la synapse incontournable entre l’avant-pays marin et terrestre et l’arrière-pays continental. Pour ce faire, les transports sont la composante majeure de l’activité économique, puisqu’ils sont indispensables aux échanges.

 

Le Port de Bayonne et son hinterland s’inscrivent dans une démarche volontariste de report modal et d’attractivité. Avec un trafic potentiel de 20 000 conteneurs en année pleine, l’enjeu est donc l’optimisation de l’organisation logistique du transport en lui donnant de la valeur ajoutée, le respect des délais et la prise en compte du facteur environnemental.

 

Contact Presse Marfret :

 

Vincent Saurel

 

Directeur Normandie de Marfret

 

Tél : 02 32 81 83 51

 

Mail : vsaurel@marfret.fr

 

Popup
Soluccio