webleads-tracker

Actualité

1 2 3 4 5 0 vote

Les journées de l'économie circulaire du 21 au 23 septembre 2016

19/09/2016

Les 21, 22 et 23 septembre prochains, des temps d’information et de rencontre sur ce modèle de croissance durable sont organisés à Bayonne pour en favoriser l’émergence.

La CCI Bayonne Pays Basque, le Syndicat Bil Ta Garbi et les représentants locaux du Projet RETRACE, l’Estia et le centre technologique APESA, organisent trois jours d’informations et de rencontres sur l’économie circulaire.

Les promoteurs de ce nouveau modèle de développement ont pour ambition d’initier des synergies locales entre les acteurs de terrain (entreprises, artisans, associations, acteurs publics) pour favoriser une croissance durable des territoires. Cet engagement passe par une démarche volontaire d’adaptation, d’amélioration et de transformation des pratiques de conception, de production et de consommation des ressources.

Le programme de ces trois journées a été construit pour montrer que cela est possible et, pour certains, déjà en marche.

Mercredi 21/09/2016 – 9h30 à 11h30 :

 

Salon des solutions gratuites de gestion des déchets organisé à la CCI Bayonne Pays Basque par la CCI Bayonne Pays Basque et la Chambre des Métiers et de l’Artisanat en partenariat avec le Syndicat Bil Ta Garbi.

Quatre éco-organismes nationaux (Valdelia, Ecologic, Screlec, Recylum) viennent présenter leurs services gratuits pour la réutilisation et le recyclage des déchets des activités professionnelles (mobilier, équipements électriques, luminaires, matériel médical, batteries, piles…). Entrée libre, inscription obligatoire en ligne sur www.bayonne.cci.fr.

Mercredi 21/09/2016 – 13h30/17h30 :

Forum « Quelle économie circulaire pour notre territoire ? » organisé à la CCI Bayonne Pays Basque par le Syndicat Bil Ta Garbi avec la CCI Bayonne Pays Basque.

Après une présentation des fondements de l’économie circulaire et de différents retours d’expérience, quatre tables rondes thématiques permettront aux participants d’établir des propositions de projets et/ou d’actions pouvant servir au mieux ce défi collectif.

Avec l’aimable participation de  Luigi Bistagnino, Professeur d’éco-design à l’école Polytechnique de Turin – Partenaire du projet européen RETRACE pour un développement local et régional de l’économie circulaire.

Jeudi 22/09/2016 – 9h30/12h30 :

 

Projet Européen Retrace : Accueil des membres européens, présentation du projet, de la région Nouvelle Aquitaine et de deux exemples aquitains : société Ouateco et projet I-ENER.

Le projet RETRACE, d’une durée de 4 ans, regroupe avec la région Nouvelle Aquitaine d’autres régions européennes situées en Italie (Piémont), en Slovénie, en Roumanie ou encore en Espagne (Biscaye). L’idée est, ici, de faire émerger localement l’économie circulaire tout en échangeant sur les bonnes pratiques réalisées de part et d’autre de l’Europe

Jeudi 22/09/2016 – 14h/19h :

 

Rencontres  terrain :
(1) « Le déchet – ressource » : Syndicat Bil Ta Garbi - Bayonne ;
(2) Du déchet au design : API’up  à Cap Breton – conception et fabrication de mobilier à partir de bois recyclé.

Vendredi 23/09/2016 – 9h30/12h30 :

 

Projet RETRACE : Présentation de 5 bonnes pratiques d’économie circulaire en Nouvelle Aquitaine.

N°1 : Pyrenex – Eric Bacheré

N°2 : Agglolux

N°3 : Femer

N° 4 : Le Relais

N° 5 : Meta - IT

L’après-midi sera consacrée, avec les partenaires du projet Retrace, au débrief et à l’analyse des exemples locaux présentés.

Comprendre l’économie circulaire – concepts et définitions

Les acteurs locaux de l’économie circulaire ont pour ambition d’initier les synergies et actions locales favorisant l’émergence d’un nouveau modèle économique basé sur un développement durable des territoires. Cette construction a pour fondement la collaboration de tous les acteurs de terrain qui s’engagent dans cette démarche d’adaptation, d’amélioration et de transformation des pratiques aux nouveaux enjeux économiques, sociaux et environnementaux.

L’économie circulaire, c’est quoi ?

C’est un concept dont les prémices apparaissent fin des années 70’s où un schéma économique intègre des premières boucles. Puis le concept de développement durable (rapport Brundtland de 1987) apparait. Le terme d’économie circulaire apparait la première fois en 1990 dans le livre de deux économistes anglais (« Economics of Natural Resources and the Environnement » de David W. PEARCE et R. Kerry TURNER)  et les réflexions se poursuivent pour aboutir fin des années 90 et début 2000 à des notions plus poussées d’écologie industrielle, territoriale,…

Il existe de nombreuses définitions de l’économie circulaire dont celle-ci proposée par l’ADEME :

Economie circulaire : Système économique d’échange et de production qui, à tous les stades du cycle de vie des produits (biens et services), vise à augmenter l’efficacité de l’utilisation des ressources et à diminuer l’impact sur l’environnement tout en permettant le bien-être des individus.

Et précise : « L’économie circulaire vise globalement à diminuer drastiquement le gaspillage des ressources, notamment les matières premières et l’énergie, afin de découpler la consommation des ressources de la croissance du PIB, tout en assurant la baisse des impacts environnementaux et en préservant ou développant l’emploi. Il s’agit de faire plus et mieux avec moins. (…) » (In ADEME, guide stratégie économie circulaire 2014).

Ainsi, l’économie circulaire se définit comme une économie qui optimise l’utilisation des ressources en bouclant les flux de matières et les flux énergétiques. Elle s’oppose au modèle classique d’économie linéaire qui s’articule de la manière suivante :

 

 

Elle vise 3 objectifs globaux :

  • Anticiper la hausse des prix de matières premières pour rester compétitif

  • Réduire la consommation de ressources et réduire les impacts environnementaux

  • Créer de l’emploi local

 

 

 

 

Popup
Soluccio