webleads-tracker

Actualité

1 2 3 4 5 0 vote

15 étudiants de l'Université de Jiangsu (Chine) sont à l'ESTIA

06/02/2018

C’est dans le cadre de l’accord entre l’école d’ingénieur ESTIA et l’Université de Jiangsu près de Shanghaï en Chine que ces 15 étudiants ont pu bénéficier d’un mois de mobilité en France, à l’ESTIA.


Un accord cadre entre les deux institutions a ainsi été signé en Octobre dernier, lors de la visite officielle de la délégation de l’Université de Jiangsu à l’ESTIA.
Cet accord facilite la mobilité et la collaboration entre les deux établissements, ce qui traduit bien la volonté des deux institutions d’aller de l’avant dans les échanges de coopérations et accentue la portée internationale de l’ESTIA. Ce projet a été créé dans un cadre stratégique de déploiement international de l’ESTIA, en particulier avec l’ASIE.

PHOTO ESTIA CHINE

Un deuxième accord conduit l’ESTIA à collaborer avec l’Université de Jiangsu pour mener une classe de bachelor franco-chinois. Ceci facilitera la mobilité des enseignants de l ESTIA qui devront réaliser des modules de formations à Jiangsu.

photo signature


Une opportunité pour quelques étudiants chinois souligne Chen Peng, agent de l’ESTIA en Chine. « Ils sont arrivés le 21 Janvier 2018 et repartiront le 18 Février 2018. Ils ont été sélectionnés parmi les 400 étudiants de la première année de licence d’ingénierie mécanique de l’Université de Jiangsu. Ce sont des étudiants motivés qui souhaitent intégrer le cycle ingénieur ESTIA après leur deux années et demi de bachelor franco-chinois.»

ETUDIANTS CHINOIS

Ce projet global a pour objectifs principaux un programme d’échange de formation doublement diplômante universitaire ainsi qu’un renforcement des liens avec les entreprises françaises implantées en Chine. L’ESTIA a aussi préparé des activités culturelles pour leur permettre de se familiariser avec la culture locale du pays basque et plus globalement la culture française et européenne.

Des retombées pour la mobilité future sont prévues. L’expérience sera reconduite l’année prochaine. Cette classe pilote est ainsi destinée à intégrer l’ESTIA dans deux ans et demi en première année de diplôme d’ingénieur. Cette formation pourrait cà terme, contribuer à favoriser les échanges industriels et économiques entre la France et la Chine.

photo étudiants chinois


L’entreprise française ARAYMOND, implantée à Grenoble, leader international en solutions de fixation par clippage et collage et connectique des fluides a déjà rejoint le projet et signé un accord de partenariat avec Jiang Su et l’ESTIA. Ils vont entre autre recevoir des stagiaires, proposer des emplois et projets industriels, des cours seront proposés par les consultants d’ARAYMOND. Araymond a son siège social chinois à Zhenjiang, où se trouve l’Université de Jiang Su.

 estia en chiffres

Popup
Soluccio