Actualité

Une nouvelle filière industrielle transfrontalière

14/02/2013

Le bilan de la CCI transfrontalière, Bihartean, que nous avons créée avec notre homologue du Guipuzkoa, témoigne de la richesse et de la diversité de ses interventions. Loin des grandes envolées théoriques sur la coopération transfrontalière, Bihartean, s’attache à favoriser et à faciliter les relations entre entreprises, centre de recherche et de formation des deux côtés de la Bidassoa dans le seul but de développer l’économie de notre Euro région.

J’illustrerai mes propos  par un projet concret et exemplaire, dont Bihartean est à l’origine. Il s’agit, ni plus ni moins, de l’émergence d’une nouvelle filière industrielle transfrontalière dédiée au « Silicone liquide ».

Je voudrais tirer les enseignements de ce projet réussi dont la démarche peut-être utilisée pour d’autres secteurs d’activités. Notre ambition, en effet, est de renforcer la puissance économique de notre territoire par la création de filières transfrontalières.

- La création du pôle transfrontalier « Silicone Liquide » concerne cinq entreprises industrielles, trois du Guipuzkoa et deux du Pays Basque Nord. A ces entreprises, s’ajoutent deux centres de ressources technologiques implantés sur chacun des deux territoires.

On notera que l’engagement d’entreprises majeures du secteur, et bien réparties sur le territoire, est une condition du succès.

Elles représentent toute la chaîne de valeur, depuis le design des pièces jusqu’à leur transformation, en passant par la fabrication de moules spécifiques, sans oublier la veille technologique et la formation, assurées par les centres de ressources technologiques.

L’enjeu économique du projet est important. Le silicone liquide est un matériau utilisé dans un grand nombre de secteurs comme l’automobile, l’électroménager, le médical. Sur le marché européen, deux pays, l’Allemagne et l’Autriche, exercent une sorte de monopole de l’offre. Notre ambition est que le petit poucet Basque qui deviendra grand, prenne ses parts de marché.

Je voudrais, enfin, insister sur le rôle essentiel de la CCI transfrontalière, Bihartean dans l’accompagnement et l’appui des entreprises. Avec le soutien des fonds européens, FEDER, dix mois de préparation, de rencontres, d’études et d’expertises ont été nécessaires. Ils ont permis :

- Des mises au point techniques sur le produit Silicone liquide et les process de production.

- L’identification des clients potentiels notamment de proximité.

- Une analyse des investissements à consentir par les entreprises pour s’adapter aux contraintes du silicone liquide.

Tout ce travail a abouti à la création du pôle transfrontalier Silicone liquide en décembre 2012.

Je souhaite vivement qu’à l’avenir nous nous inspirions de cet exemple qui réunit tous les éléments nécessaires au redressement de notre économie, à savoir : l’industrie comme moteur de la croissance, l’investissement et l’innovation, la conquête de nouveaux marchés et l’organisation en filière.

André Garreta
Président de la Chambre de Commerce et d’Industrie Bayonne Pays Basque

Popup
Élection membres du bureau