Actualité

Cultivons la liberté d'entreprendre

13/01/2015

A l’aube de cette nouvelle année où nous formulons des vœux de prospérité et de bonheur personnel, les armes de la barbarie ont essayé de tuer la liberté, notre bien le plus précieux. Tout un peuple s’est levé pour marquer sa réprobation de la violence indicible et témoigner de son attachement aux valeurs de la démocratie, comme nous l’avons fait en nous recueillant sur le parvis de la CCI le 8 janvier en arborant le slogan, devenu planétaire, « Je suis Charlie ».

Cet évènement tragique m’inspire une réflexion. Le développement économique pour lequel nous nous battons dépend de deux conditions fondamentales : l’état de droit qui assure la sécurité juridique des échanges, évite l’arbitraire et la loi du plus fort, et la liberté, celle d’entreprendre, de créer, d’innover. Il ne peut y avoir de prospérité sans état de droit et sans liberté. C’est ce que nous enseigne une observation attentive de la situation des pays dans l’histoire et partout dans le monde.
Cette liberté si précieuse pour entreprendre, se développer et prospérer, n’est pas divisible.
Le mot liberté est le même pour signifier liberté de penser, de croire, de critiquer, de caricaturer, de créer et d’entreprendre.

Aujourd’hui, malgré les lourdeurs dans la réglementation, les contraintes fiscales et sociales, nos entreprises, leurs dirigeants et leurs collaborateurs, notamment en PME et TPE, parviennent tout juste à s’adapter et à relever le défi de maintenir leur activité.
Dans un contexte de profonde mutation et de concurrence exacerbée, la majorité de nos entreprises au Pays Basque continuent ainsi de tirer le meilleur d’elles-mêmes en faisant preuve d’agilité et de maillage à tous les niveaux et en se concentrant sur un des fondamentaux : la relation client.

Quand le client est au centre de toute l’attention et de l’écoute de l’entreprise, c’est le meilleur levier de performance qu’elle puisse actionner. Les rouages se mettent en place autour des 4 facteurs clés de réussite que sont la gestion des compétences, la qualité de l’offre, l’esprit d’innovation et la capacité à ouvrir de nouveaux marchés.

Toutefois leur fonctionnement ne sera profitable que s’ils s’imbriquent entre eux et créent une dynamique basée sur la transversalité. Le management pyramidal est dépassé depuis longtemps, l’ère du numérique et les nouvelles générations d’hommes et de femmes qui arrivent dans les entreprises incitent les dirigeants à passer en mode réseau et à donner plus de liberté à leurs collaborateurs…

C’est cette liberté qui fera émerger de nouvelles idées et qui sera source d’activité et de création d’emplois.

En 2015, vous pourrez compter sur toutes les équipes de la CCI, de l’ESTIA, du Centre de formation continue, de KEDGE Bachelor, des ports de Bayonne et de St-Jean-de-Luz/Ciboure, des équipements et des pépinières d’entreprises pour vous donner l’envie d’entreprendre en toute liberté et de vous accompagner au quotidien dans la réussite de vos projets.

Urte berri on,
Bonne année 2015 à tous,

André Garreta
Président de la Chambre de Commerce et d’Industrie Bayonne Pays Basque

Popup
Élection membres du bureau