webleads-tracker

Actualité

1 2 3 4 5 0 vote

Revue de presse - l'actualité des entreprises au Pays Basque

12/10/2016

 

ASCAIN  – HOMEPAGE MASTERS 2016 : 4 agences web ont relevé le défi du numérique

Plus de 120 personnes ont participé au rendez-vous annuel des acteurs d’e-commerce au Pays basque, organisé par la CCI Bayonne à la Pépinière d’entreprises Lanazia, à Ascain, financée par l’agglomération Sud Pays basque. Ateliers, conférences, audits, rencontres et conseils d’experts nationaux et locaux du digital ont rythmé le programme de cette 3 e édition du « Tremplin e-commerce » ouverte à tous : e-commerçants, chefs d’entreprise, créateurs, agences Web. En seconde partie, les Homepage masters 2016 ont réunis quatre agences ayant relevé le défi de « relooker » la page d’accueil d’un site Web en 24 h : le site www.meilleurdu chef.com, installé à Bassussarry. Respect du cahier des charges, réflexion sur la stratégie, réalisation d’un visuel réunissant tous les critères ont été pris en compte pour le classement des quatre agences candidates en lice. Les votes de l’équipe de Meilleur du chef et du public ont abouti au même podium : l’agence gagnante est By KA Conseil (Christophe Molinari et Angel Raynard) puis Le Labo (Mathieu Rousset et Arno Viac), Crea64 (Philippe Blanc) et l’agence Maker of nothing (Nicolas Lamerens).

Sud Ouest Pays Basque - 6 octobre 2016- Annie Dumay

 

SAINT-ETIENNE-DE-BAIGORRY – Arcé, une histoire de famille avant tout

L’Hôtel Arcé, située au bord de la Nive à Saint-Etienne-de-Baigorry, près du col d’Ispéguy et de la vallée des Aldudes, est dirigé par la cinquième génération des Arcé, Pascal, le chef de cuisine, qui a succédé comme cuisinier à son grand-père, puis à son père, avec son épouse, Christine. La sixième génération suit la lignée des parents avec Coline, 23 ans, qui travaille en salle chez Christian Etchebest à Paris, et Juliette, en école hôtelière. Après une saison estivale chargée pourtant secondée d’une brigade de sept cuisiniers, le chef basque effectue en effet jusqu'à 60 couverts par service en haute saison dans la salle de restaurant, un ancien trinquet adossé au café du village transformé en 1962 auquel se sont ajoutés les 20 chambres et deux suites pour obtenir en 2012 une quatrième étoile. La clientèle américaine et parisienne a remplacé cette clientèle locale car l’établissement n’ouvre que d’avril à novembre. Les deux suites rénovées seront mises aux normes handicapées. Les clients profitent du calme de ce site basque, venus chercher dans les plats du chef comme la truite de Banka, le pied de cochon, la tête de veau, le pigeon ou la truite bleue les incontournables de la maison agrémentées par les champignons, cueillis par Pascal Arcé lui même.

 

Sud Ouest Pays Basque – 6 octobre 2016 - Christophe BERLIOCCHI

 

 

LA VALLEE DES ALDUDES, un moteur pour le Pays Basque

La 13e édition des portes ouvertes de la Vallée des Aldudes auront lieu du 13 au 16 octobre organisée par  l’association Aiba, entité portée par la société civile, des élus ou commerçants et ses d'eux co-présidentes : Maika Alfaro et Catherine Oteiza. L'objectif : trouver des solutions pour améliorer la mobilité, diminuer le nombre d'habitations vides, et favoriser l'intégration de nouveaux résidents. De quoi puiser d’autres idées, orientées vers les nouvelles technologies pour ouvrir le territoire vers l’extérieur, renforcer l’attractivité des Aldudes et dynamiser la vallée, afin de faire germer de nouveaux projets. Une « dynamique collective », définit Michel Oçafrain, le maire de Banca et les exemples ne manquent pas : Olivier Suquia, 30 ans, maçon installé à Banca. Elena Laxague, qui vient d’ouvrir la ferme-auberge Eznasu aux Aldudes ou encore Élodie Lannux, de la ferme Iturrieta. Valérie et Christian Larronde ont ouvert le bar-restaurant C’Vall, à Urepel,  Antton Harignordoquy revient à Banca pour son métier d’interprète-traducteur. Plusieurs initiatives ont vu le jour, souvent nées lors des portes ouvertes, qui tous les deux ans, lancent un débat démocratique axé cette année sur la façon de favoriser l’installation des nouveaux arrivants notamment par l’augmentation de propositions de logements.

Sud Ouest Pays Basque – 26 septembre 2016 - Sophie Serhani

 

Popup
Soluccio