webleads-tracker

Actualité économique

Actualité

1 2 3 4 5 0 vote

Revue de presse - l'actualité des entreprises au Pays Basque

15/09/2016

SEEKIOS à l'étape de la commercialisation

Grâce à une campagne de financement participatif pour près d'un million d'euros, la jeune start-up angloye SEEKIOS va lancer la fabrication de 30 000 exemplaires de la première balise GPS localisable, dans le monde entier, à utilisation gratuite. La commercialisation des balises GPS, fabriqués en Corrèze par Phenix Electronique est prévue depuis ce début septembre, sur le site internet. Gérée par Stephan ARNAS et son cofondateur Quentin ZIMMERMANN, la société se développe puisqu’en un an et demi, elle a su convaincre des soutiens privés et vise, à terme, le marché international avec une équipe commerciale récemment renforcée. www.shop.seekios.com

 

SUD OUEST PAYS BASQUE – 5 Septembre 2016

 

EKI, la marque qui monte et mise sur le goût

Alain Mailharro, gérant de la Brasserie du Pays Basque va installer un nouvel outil de production à Bardos, courant 2016.  Après 17 ans d'existence, l'avenir de la bière Eki (« le soleil ») prend un nouveau chemin afin de doper la production de cette bière qui existe en blanche et blonde atteignant les 7 600 hectolitres chaque année. Ainsi, le bâtiment de 3000 M² (contre les 750 M² actuels) permettra l’embauche de 5 salariés portant l'effectif global à 12, précise Alain Mailharro. La brasserie devrait devenir la plus importante d'Aquitaine et lancer de nouvelles variétés de bières. En plus d'Eki, le territoire basque compte avec  5 autres marques de bières : Oldarki, Akerbeltz (Ascain), Bob’s Beer (Hasparren), Uhaina (Bayonne), Parlementia (Bidart et Guéthary) et Arrobio (Larressore).

 

SUD OUEST PAYS BASQUE – 7 septembre 2016 - Thomas Villepreux

 

L’espadrille de Mauléon en question

L’association Soule Espadrilles, constituée de 85% de la production souletine a déposé une demande pour obtenir le label Indication Géographique (IG) pour l’espadrille de Mauléon auprès de l’Institut National de la Propriété Industrielle (INPI). Ce nouveau label permet de valoriser les spécificités du produit et de mettre en valeur le savoir-faire local qui représente 1,6 million de paires d’espadrilles et une centaine d’emplois. Pour accompagner cette démarche, une enquête publique a été lancée, à laquelle les élus mauléonnais ont répondu, par la voix de Michel Etchebest, Maire du village en exprimant leur désaccord avec un des points mis en avant : la possibilité qu'une partie de la fabrication de certains éléments de  l'espadrille soit effectuée hors Soule. L’INPI examinera le dossier et donnera sa décision. En attendant les élus et professionnels devront se mettre d'accord sur ce qui constituera les spécificités du label espadrille de Mauléon ou Mauleko espartina.

 

La Semaine du Pays Basque – 9 au 15 Septembre 2016

 

 

 

Popup