webleads-tracker

Actualité économique

Actualité

1 2 3 4 5 0 vote

Revue de presse - l'actualité des entreprises au Pays Basque

15/12/2016

Quatre sites du 64 obtiennent la Marque Qualité Tourisme

Les élus du Conseil Départemental des Pyrénées-Atlantiques, du Comité Départemental du Tourisme Béarn-Pays Basque, du Conseil Départemental des Pyrénées-Atlantiques et de la CCI Bayonne Pays Basque ont remis le trophée d'attribution de la Marque Qualité tourisme à 4 sites touristiques, jeudi 1e décembre à Biarritz. Les quatre sites nominés sont : Olivier Mercoli pour l'Aquarium et la Cité de l'Océan à Biarritz, Philippe VEYRE pour le Parcours Aventure d'Anglet, Thibault de Tassigny pour le Stade Eaux vives de Pau. La marque Qualité Tourisme est attribuée aux professionnels qui s'engagent sur plusieurs points : un accueil convivial, un personnel attentif, une bonne maîtrise des langues étrangères, des prestations personnalisées, la propreté et le confort et la prise en compte des avis. Le Comité Départemental du Tourisme des Pyrénées-Atlantiques a accompagné ces établissements dans cette démarche qui participe à la performance et à l'attractivité des marques de destinations touristiques. Actuellement, plus de 6000 établissements français bénéficient de cette marque avec 79 structures en Béarn et Pays Basque.

Les Petites Affiches du mercredi 7 décembre 2016 – Bernard Dufourg

 

Bio design pour dérives de planches de surf

Vainqueur du concours d’innovation 2015 de l'Agglomération Sud Pays Basque, le projet S-Wings a été expérimenté pour la fabrication de 60 jeux de dérives avec l'appui de Compositadour, la plate-forme technique dédiée aux matériaux composites et de 3D à Hasparren. La subvention de 9000 € a permis de lancer la première série de ces dérives innovantes pour planches de surf, testée sur la Côte atlantique et en Californie. L'aventure de S-Wings est partie d'une idée de Philippe Gray-Lopez, designer et sculpteur, qui a proposé un concept de dérive au sud africain Grant Twiggy Baker, champion du Monde de surf : concevoir une dérive capable de garder la planche en contact avec la vague grâce à un design particulier. Xabi Lafitte, kinésithérapeute à Saint-Jean-de-Luz, ancien membre de l’équipe de France de surf, est devenu champion de France Masters dans la catégorie des plus de 40 ans en utilisant des prototypes de dérives innovantes et a rejoint Philippe Gray Lopez comme associé. Onze modèles de dérives sont commercialisées depuis juin 2016. Avec 2, 5 millions de planches de surf produites par an et 1,8 millions de surfeurs dans le monde, S-Wings compte continuer à commercialiser ces dérives brevetées.

La Semaine du Pays Basque – du 9 au 15 Décembre 2016 – Vincent Biard

 

 

Un coup de cœur pour Pragma Industries 

Le 22 novembre 2016, à Angoulême, dans le cadre du Forum Croissance Verte, la société Pragma Industries a reçu le prix « Coup de cœur » pour sa solidité et son potentiel : modèle économique, qualité de l'équipe, innovation et pertinence des produits, accessibilité marché, stratégie de développement et de partenariats. La conférence Investisseurs organisée par l'ADI Nouvelle Aquitaine a sélectionné 14 entreprises dans le secteur de la croissance verte et 17 investisseurs ont pitché sur leur exemplarité dans ce domaine. Depuis plus de 10 ans, la société Pragma Industries travaille également sur ces solutions de génération électrique à base de pile à Hydrogène et a utilisé un transfert de technologie militaire pour mettre au point ce vélo du futur qui vise les marchés des collectivités et flottes professionnelles. Accompagnée par ADI Nouvelle Aquitaine, Pragma Industries a bénéficie de contacts de partenaires sur des aspects technologiques et de l'appui technique sur les phases de déploiement des vélos du Groupe La Poste.

La Semaine du Pays Basque – du 9 au 15 Décembre 2016

 

 

L'espadrille cherche sa voie

Fabriquer tout ou partie des espadrilles en Soule ? Telle est la question débattue à Mauléon-Licharre faisant même l'objet d'un colloque organisé par la mairie et la Communauté de communes Soule Xiberoa sur le thème : « Indication géographique, quel intérêt pour le territoire ? ». Des élus et des représentants de l’Inpi ont débattu avec des professionnels défendant une IG sur leur territoire : les couteaux de Laguiole, le kiwi de l’Adour, l’AOC Ossau-Iraty, le granit de Bretagne et la porcelaine de Limoges. Le Maire mauléonnais Michel Etchebest, et le président de l'intercommunalité Dominique Bosc ont plaidé pour que cette IG représente la fabrication en totalité de l’espadrille en Soule. Or, la majorité des artisans importent les semelles et les assemblent sur place. L’association Soule Espadrille a ainsi déposé, en juin 2016, un dossier d’indication géographique (IG) auprès de l’INPI sur le nouveau label, basé sur la même idée que les indications géographiques protégées, mais qui concerne aussi les produits manufacturés. Une charte a été rédigée sous forme d’un manifeste que les différents acteurs de ce colloque se sont engagés à signer, sans les membres de l'association Soule Espadrille y compris le président de la Région, Alain Rousset, charte qui sera adressée aux candidats à l’élection présidentielle pour « protéger la fabrication de produits régionaux ».

 

Sud Ouest – Mercredi 7 Décembre 2016 – Pierre Sabathié

 

 

Popup