Actualité

1 2 3 4 5 0 vote

Revue de presse - l'actualité des entreprises au Pays Basque

10/05/2017

 

La société aéronautique Précimécan a été rachetée

La société Précimécan, installée à Bidart produisait des pièces qui entrent dans la conception des portes d’avions. Précimécan se sentant à l’étroit sur la technopole Izarbel projetait de créer à Bayonne une usine à sa nouvelle mesure, à la place des fonderies de Mousserolles. Un projet d'un cout de 4,5 millions pour leqyel Précimécan avait pour but de créer des nouveaux locaux sur les 4 hectares, vendus par l’Agglomération Côte basque Adour en 2015. Début 2017, le fonds d’investissement Nisima a racheté Précimécan, le projet d'installation sur Bayonne a été abandonné. Avec un chiffre d'affaires passant de 4 à 11 millions entre 2011 et 2014, le dirigeant de Précimécan jugeait réaliste de viser les 30 millions à l’horizon 2017 avec deux beaux contrats en vue avec Airbus Espagne et Latécouère qui permettaient cet optimisme. Les projections commerciales de la société industrielle ne se sont pas réalisées due a un marché très compétitif et complexe de l’aéronautique. Le groupe Nisima rebaptisé Caromar Techno de Bidart a repris le flambeau avec le maintien de 85 emplois.

 

Sud Ouest Pays Basque – Samedi 22 avril – Pierre Penin

 

AMETZONDO – Ouverture de sept nouvelles enseignes

Sept nouvelles enseignes arriveront à Ametzondo d'ici septembre 2017 essentiellement dans le domaine du prêt-à-porter. Terranova, marque italienne de prêt-à-porter à prix modérés, occupera
1 000 m2. Les marques Desigual, Punt Roma, Sergent major ou Ilan Five sont également attendues. Zôdio, un acteur majeur de l'univers de la maison sera la plus grande enseigne et s’étalera sur 3 400 m². D'ici la fin de l’année, la galerie marchande d'Ametzondo aura normalement accueillie près d’une vingtaine de magasins supplémentaires. 90 boutiques au total devraient intégrer le centre commercial et utiliser 6 000 m2 de surface supplémentaire.

Sud Ouest Pays Basque  – Mercredi 26 avril 2017

 

Ils ont la basse du commerce à Bayonne

De nouveaux commerces se sont installés au centre ville de Bayonne. Comme Claire Bergognon, artisan parfumeur qui partage l'atelier boutique Pepiteko avec quatre autres créatrices à l'avenue Victor hugo. Les jeunes entrepreneuses ont misé sur la fait main et le local. Tendance que l'on retrouve dans la boutique « Les jolies choses » installée depuis 2015 ; la gérante s'est adaptée à la clientèle et pense profiter du tourisme culturel et patrimonial de Bayonne. Les clients peuvent être des locaux venus de Landes, des curistes et même des gens en formation. Le commerce bayonnais compte 1200 marques représentées, et 800 cellules commerciales en hypercentre et résiste plutôt bien. Le taux de vacance approche les 5% alors que d'autres villes de plus de 30 000 habitants font un total de plus de 7%. Le commerce de bouche tire son épingle du jeu avec la venue deux nouveaux restaurants : Kitchen Dada et Westfarm.


 La Semaine du Pays Basque du 28 avril au 4 mai 2017  - Maitena Horiot-Ortega

 

Popup
Élection membres du bureau